napoleon premier empire
 
 

Armentieres

  - Hôpital royal et militaire de Metz, François Coureol, natif d'Armentières, soldat à la compagnie d'Hennezel au régiment de ci-devant Condé, décédé à l'hôpital le 24 août 1791.
 - Hopital de Niort, Jean-Baptiste Delecaille, dit la Pensée, soldat à la compagnie d'Hardivillier du 84ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 31 mars 1792, décédé le 1er juin 1792.
- Hôpital de Sarrelibre, Dominique Vaulgevert, natif d'Armentières, soldat au 22ème régiment, décédé le 20 décembre 1792.
- Hôpital militaire de Lille, Jean-Baptiste Dujardin, natif d'Armentières, caporal à la compagnie de Dillon du 87ème régiment d'infanterie, décédé le 6 février 1793 à 8 heures du matin.
- Hôpital militaire sédentaire de Strasbourg, Guilain Hennebelle, brigadier à la 6ème compagnie du 12ème régiment, entré à l'hôpital le 4 frimaire an 2, décédé le 13 frimaire an 2.
- Hôpital de Colmar, le citoyen d'Eguerle, natif d'Armentières, chasseur à la compagnie de Fonse du 2ème régiment de chasseurs, décédé le 19 décembre 1793.
- Hôpital ambulant de Cassel, François Coustenoble, natif d'Armentières, fusilier au 1er régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 14 nivôse an 2, décédé le 21 nivôse an 2 par suite de maladie.
- Hôpital de la Concorde à Nantes, Louis Thibaudot, natif d'Armentières, fusilier au 1er bataillon des Vengeurs, décédé le 24 nivôse an 2.
- Hôpital des Bénédictines de Besançon, Joseph Mariage, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie de grenadiers du 24ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 27 frimaire an 2, décédé le 12 pluviôse an 2.
- Hôpital de Metz, Charles Kalfard, natif d'Armentières, soldat au 24ème régiment d'infanterie, décédé le 14 pluviôse an 2.
- Hôpital militaire d'Armentières, Xavier Madoux, natif d'Armentières, volontaire de la dernière réquisition, décédé le 29 pluviôse an 2 par suite d'une fièvre lente.
- Hôpital de Bergues, François Crochart, natif d'Armentières, capitaine à la 6ème compagnie du 4ème bataillon du Nord, entré à l'hôpital le 20 germinal an 2, décédé le 2 floréal an 2.
- Hôpital de la Montagne d'Aire, district de Saint-Omer, François Mayart, grenadier à la compagnie des grenadiers du 4ème bataillon du Nord, natif d'Armentières, entré à l'hôpital le 9 floréal an 2, décédé le 1er prairial an 2. 
- Hôpital militaire d'Armentières, Augustin Douterlin, natif d'Armentières, fusilier à la sixième compagnie du bataillon du Nord, décédé le 2 prairial an 2 par suite de blessure (balle au bas-ventre).
- Hôpital de Saint-Riquier (Somme), Jean-Baptiste Sengus, natif d'Armentières, fusilier à la compagnie légère du 45ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 30 floréal an 2, décédé le 5 prairial an 2.
- Hôpital de l'Egalité de Meaux, Louis Decamp, natif d'Armentières, de la 2ème compagnie du 1er régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 14 prairial an 2, décédé le 8 messidor an 2.
- Hôpital de Bergues, Benjamin Avez, natif d'Armentières, soldat à la 2ème compagnie du 45ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 6 floréal an 2, décédé le 19 prairial an 2 par suite de blessure.
- Hôpital de Saint-Omer, le citoyen Mortescler, natif d'Armentières, fusilier, entré à l'hôpital le 21 thermidor an 2, décédé le 28 thermidor an 2.
- Hôpital militaire des Conquérants à Anvers, Pierre Aimé Anoite, soldat à la compagnie de Dufouart du 2ème bataillon du 45ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 29 thermidor an 2, décédé le 29 thermidor an 2.
- Hôpital de Laon, Aimable Rouzé, natif d'Armentières, au service de l'armée pour le 45ème régiment, entré à l'hôpital le 1er fructidor an 2, décédé le 13 fructidor an 2 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Ourscamp, Jean-Baptiste Devidare, natif d'Armentières, charretier d'artillerie, entré à l'hôpital le 25 fructidor an 2, décédé le 29 fructidor an 2.
- Hôpital de Beauserville, Edouard Carpentier, natif d'Armentières, musicien au 1er bataillon de Paris, décédé le 29 fructidor an 2.
- Hôpital militaire de Bergues, Philippe Grouset, natif d'Armentières, canonnier, entré à l'hôpital le 17 fructidor an 2, décédé le 6ème jour complémentaire an 2 par suite de fièvre.
- Hôpital de Marle (district de Laon, département de l'Aisne), Fortuné Glorian, natif d'Armentières, volontaire au 1er bataillon du Calvados, entré à l'hôpital le 15 vendémiaire an 3, décédé le 16 vendémiaire an 3.
- Hôpital de Calais, Ignace Veulin, natif d'Armentières, âgé d'environ 30 ans, volontaire de la garde nationale de Dunkerque, décédé à l'hôpital le 8 brumaire an 3 par suite de fièvre putride.
- Hôpital de la Montagne à Reims, Augustin Avée, natif d'Armentières, fusilier au 9ème bataillon de Seine-Inférieure, entré à l'hôpital le 14 brumaire an 3, décédé le 24 brumaire an 3 par suite de dysenterie.
- Hôpital militaire d'Etréaupont, district de Vervins, département de l'Aisne, Félix Delobeau, natif d'Armentières, soldat à la 4ème compagnie de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 8 nivôse an 3, décédé le 27 nivôse an 3 par suite de fièvre putride.
- Hôpital de Vilvorde (Belgique), Joseph Ségard, charretier d'artillerie à la brigade de Jardon, entré à l'hôpital le 4 nivôse an 3, décédé le 28 nivôse an 3 par suite de fièvre.
- Hôpital ambulant de Maubeuge, Jacques Pucelle, natif d'Armentières, fusilier au 3ème bataillon de la 4ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 10 pluviôse an 3, décédé le 23 pluviôse an 3 par suite de fièvre.
- Hôpital de Malines, Mathieu Werquin, natif d'Armentières, volontaire de la 2ème compagnie du 1er bataillon de la Seine-Inférieure, entré à l'hôpital le 1er ventôse an 3, décédé le 4 ventôse an 3 à 3 heures du matin, salle de la République n° 9.
- Hôpital de l'Egalité à Anvers, Alexandre Coine, natif d'Armentières, volontaire au 3ème bataillon de la demi-brigade de la Seine-Inférieure, entré à l'hôpital le 25 ventôse an 3, décédé le 7 germinal an 3 par suite de fièvre putride.
- Hôpital ambulant de l'Egalité à Anvers, Pierre Duqueine, natif d'Armentières, volontaire du 2ème bataillon de la brigade de Seine-Inférieure, entré à l'hôpital le 11 germinal an 3, décédé le 12 germinal an 3, par suite de fièvre putride.
- Hôpital de La Rochelle, Charles Elin, natif d'Armentières, canonnier au 5ème régiment d'artillerie, entré à l'hôpital le 11 ventôse an 3, décédé le 18 germinal an 3 de la poitrine.
- Hôpital de Strasbourg, Vincent Charnelle, natif d'Armentières, volontaire de la 7ème compagnie du 1er bataillon de la 109ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 15 ventôse an 3, décédé le 26 ventôse an 3.
- Hôpital de Courtrai (Belgique), Jean-Baptiste Houdan, natif d'Armentières, conducteur au parc des bestiaux, entré à l'hôpital le 9 floréal an 3, décédé le 11 floréal an 3 par suite de fièvre.
- Hôpital de La Guerche (Ille-et-Vilaine), Dominique Lenglard, natif d'Armentières, soldat à la 5ème compagnie du 15ème bataillon de la Convention, entré à l'hôpital le 20 brumaire an 3, décédé le 12 floréal an 3.
 - Hôpital de Mannevaux, François Brossard, natif d'Armentières, grenadier au 1er bataillon de la 47ème demi-brigade, décédé le 8 brumaire an 4.
- Hôpital de Noirmoutier, le citoyen Houable, caporal à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 90ème demi-brigade, décédé le 16 brumaire an 4.
- Hôpital militaire de l'Egalité d'Anvers, Augustin Misle, natif d'Armentières, charretier aux transports militaires du 1er bataillon de la demi-brigade des Lombards, entré à l'hôpital le 30 vendémiaire an 4, décédé le 22 brumaire an 4 par suite de fièvre putride.
 - Hôpital de la Fraternité à Nantes, Alexandre Larnoux, natif d'Armentières, fusilier à la 90ème demi-brigade, décédé le 28 brumaire an 4.
- Hôpital de l'Espérance à La Rochelle, Michel Maugé, natif d'Armentières, volontaire à la 7ème compagnie du 1er bataillon de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 14 brumaire an 4, décédé le 6 frimaire an 4.
- Commune de Nord-Libre, district de Valenciennes, André Ducaté, natif d'Armentières, premier canonnier à la compagnie d'artillerie franche d'Armentières, décédé dans une explosion le 13 frimaire an 4, "ayant été rapporté grillé le même jour après avoir été retiré des décombres du bastion national".
- Commune de Nord-Libre, district de Valenciennes, Aimable Bacquard, natif d'Armentières, premier canonnier à la compagnie d'artillerie franche d'Armentières, décédé le 13 frimaire an 4 "dans une explosion arrivée audit Nord-Libre, ayant été rapporté grillé et mort juste après ladite explosion du fort au bastion national dans cette matinée". Dans un deuxième avis, il est précisé : "blessé et mort brûlé, ayant été retiré des décombres dans cet état".
- Hôpital militaire sédentaire de la Convention à Nantes, Charles Beuret, natif d'Armentières, charretier aux convois militaires (compagnie Lancher), entré à l'hôpital le 3 brumaire an 4, décédé le 26 frimaire an 4 par suite d'une diarrhée avec fièvre continue.
- Hôpital de la Fraternité à Nantes, le citoyen Crispal, natif d'Armentières, fusilier à la 90ème demi-brigade, décédé le 29 frimaire an 4.
- Hôpital militaire ambulant de la Fraternité à La Rochelle, Jean-Baptiste Lefevre, natif d'Armentières, volontaire de la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 18 brumaire an 4, décédé le 1er nivôse an 4.
- Hôpital militaire des Sables, département de la Vendée, Louis Evrard, natif d'Armentières, volontaire de la 2ème compagnie du 2ème bataillon de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 30 brumaire an 4, décédé le 1er pluviôse an 4 par suite d'affection scorbutique.
- Hôpital de la Réunion à La Rochelle, Pierre Beunnet, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 21 frimaire an 4, décédé le 1er pluviôse an 4 par suite de fièvre et de gale.
- Hôpital de la Réunion à La Rochelle, Honus (?) Duterlin, natif d'Armentières, caporal à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 82ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 6 frimaire an 4, décédé le 9 pluviôse an 4, par suite de fièvres et de la gale.
- Hôpital de Phalsbourg (département de la Meurthe), Joseph Coustenoble, natif d'Armentières, sergent major à la 6ème compagnie du 4ème bataillon du 6ème régiment d'infanterie, entré à l'hôpital le 1er pluviôse an 4, décédé le 10 pluviôse an 4 par suite de marasme.
- Hôpital de l'Humanité à Lille, Jacques Henneron dit Sergent, natif d'Armentières, soldat à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 25 nivôse an 4, décédé le 12 pluviôse an 4, par suite d'encoplegmatie.
- Hospice militaire des Sables (Vendée), Joseph Thomas, natif d'Armentières, soldat à la 90ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 14 nivôse an 4, décédé le 19 pluviôse an 4 par suite de marasme.
- Hopital de la Paix à Nantes, Cornille Damas, natif d'Armentières, fusilier à la 90ème demi-brigade, décédé le 9 ventôse an 4.
- Hôpital militaire de Landau département du Bas-Rhin, Jean-Baptiste Gombert, natif d'Armentières, fusilier de la 1ère compagnie du 1er bataillon de la 47ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 12 nivôse an 4, décédé le 15 ventôse an 4 par suite de fièvre.
- Hôpital de la Fraternité à Nantes, Louis Gilmont, natif d'Armentières, fusilier à la 70ème demi-brigade, décédé le 3 germinal an 4.
- Hôpital de la Fraternité à Nantes, Alexandre Delacroix, natif d'Armentières, sous-lieutenant à la 90ème demi-brigade, décédé le 14 germinal an 4.
- Hôpital de la Fraternité à Nantes, Joseph Joy, natif d'Armentières, fusilier à la 90ème demi-brigade, décédé le 16 germinal an 4.
- Hôpital de Franciade (département de la Seine), Jean-Baptiste Despierres, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 3ème bataillon de la 29ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 17 prairial an 4, décédé le 30 prairial an 4 (poitrinaire au 3ème degré).
- Hôpital militaire de Leyde, Pierre Valbecq, natif d'Armentières, canonnier première classe à la 1ère compagnie du 8ème régiment d'artillerie légère, entré à l'hôpital le 30 fructidor an 4, décédé le 5 vendémiaire an 5 par suite de fièvre.
- Hôpital de l'Egalité à Besançon, Jacques Vannois, natif d'Armentières, grenadier à la 3ème compagnie du 3ème bataillon de la 87ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 12 brumaire an 5, décédé le 10 nivôse an 5 à 2 heures du matin par suite de fièvre.
- Hôpital de Cremonet, Louis Guilbert, natif d'Armentières, soldat au 9ème bataillon de la 14ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 14 frimaire an 5, décédé le 12 nivôse an 5.
- Hôpital de Vérone, Georges Jean-Baptiste Dernon, natif d'Armentières, soldat à la 14ème demi-brigade de l'armée d'Italie, décédé le 4 pluviôse an 5.
- Hôpital de Brescia, François Vaillant, natif d'Armentières, grenadier à la 32ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 2 pluviôse an 5, décédé le 28 pluviôse an 5.
- Hôpital militaire ambulant de Vicence (Italie), Alexandre Verquin, natif d'Armentières, fusilier à la 6ème compagnie du 1er bataillon de la 33ème demi-brigade de ligne de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 18 prairial an 5, décédé le 14 messidor an 5, par suite de fièvre maligne.
- Hôpital militaire ambulant de Vicence (Italie), André Chaumel, natif d'Armentières, soldat à la compagnie de grenadiers du 3ème bataillon du 33ème régiment de ligne de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 29 floréal an 5, décédé le 20 messidor an 5 par suite de blessure.
- Hôpital militaire ambulant de Vicence (Italie), François Malfait, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 33ème demi-brigade de ligne de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 20 thermidor an 5, décédé le 28 thermidor an 5 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire ambulant de Vicence (Italie), Louis Droit, natif d'Armentières, soldat à la compagnie de grenadiers du 1er bataillon de la 33ème demi-brigade de ligne, entré à l'hôpital le 25 thermidor an 5, décédé le 1er fructidor an 5 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire Saint-Vincent de Vérone, Anthelme Brissian, natif d'Armentières, fusilier à la 14ème demi-brigade de l'armée d'Italie, décédé le 1er brumaire an 6.
- Hôpital de Vicence, Jean-Baptiste Garjon, natif d'Armentières, fusilier à la 5ème compagnie du 1er bataillon de la 14ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 5ème jour complémentaire de l'an 5,  décédé le 7 brumaire an 6.
- Hôpital de Vicence, le citoyen Costenone, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 1er bataillon de la 14ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 2 fructidor an 5, décédé le 15 brumaire an 6 par suite de la fièvre chaude.
- Hôpital militaire de Crémone, Jean-Baptiste Delmar, natif d'Armentières, fusilier à la 14ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 29 frimaire an 6, décédé le 11 nivôse an 6 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Juliers, François Cousin, natif d'Armentières, sapeur de la compagnie d'ouvriers du 2ème bataillon de sapeurs, entré à l'hôpital le 1er fructidor an 6, décédé le 18 fructidor an 6 par suite de blessure.
- Hôpital militaire et sédentaire de Breda en République batave, Pierre François Delobeau, natif d'Armentières, fusilier de la 4ème compagnie du 1er bataillon de la 48ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 3ème jour complémentaire de l'an 6, décédé le 18 vendémiaire an 7 par suite d'hydropisie universelle.
- Hôpital militaire de Niort, Louis Boutry, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 2ème bataillon de la 27ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 10 nivôse an 7, décédé le 16 ventôse an 7.
- Hôpital militaire ambulant n° 5 de Milan, Gery Depsaque, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 1er bataillon de la 33ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 12 nivôse an 7, décédé le 11 germinal an 7 par suite de fièvres.
- Hôpital militaire de Bruxelles, Aimé Castelin, natif d'Armentières, fusilier de la 1ère compagnie du 5ème bataillon de la 51ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 22 germinal an 7, décédé le 1er prairial an 7 par suite de fièvre.
- Hôpital civil de Chalon-sur-Saône, Henri Dubois, natif d'Armentières, âgé de 22 ans, fils de Simon Dubois et de Victoire Darche domiciliés à Armentières, grenadier à la première compagnie du 1er bataillon de la 33ème demi-brigade d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 29 prairial an 7, décédé le 21 thermidor an 7 par suite de blessure.
- Hôpital militaire sédentaire de Middelbourg (République batave), Jean-Baptiste Charlet, natif d'Armentières, conscrit de 2ème classe, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 15ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 17 fructidor an 7, décédé le 21 fructidor an 7 par suite d'une fièvre putride inflammante.
- Hôpital sédentaire de Middelbourg en République batave, Jean-Baptiste Charlet, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 15ème brigade, entré à l'hôpital le 17 fructidor an 7, décédé le 21 fructidor an 7 par suite d'une fièvre putride et inflammatoire.
- Hôpital militaire et sédentaire de Leyde, le citoyen Comer, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon de la 48ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 12 vendémiaire an 8, décédé le 18 vendémiaire an 8 par suite de ses blessures.
- Hôpital civil de Millau, Louis Lefebvre, natif d'Armentières, fusilier à la 12ème compagnie du 3ème bataillon de la 72ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 26 fructidor an 8, décédé le 18 brumaire an 9.
- Hôpital militaire ambulant de Castel San Giovanni, duché de Parme, Félix Loridan, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 3ème bataillon de la 72ème demi-brigade de ligne de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 10 frimaire an 9, décédé le 12 frimaire an 9 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Carabanel à Nice, François Vantourout, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 2ème bataillon de la 34ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 11 ventôse an 8, décédé le 20 ventôse an 8 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Winterthur en Helvétie, Louis Fiévet, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 15ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 17 floréal an 8, décédé le 18 floréal an 8 par suite de blessures de coups de feu.
- Hôpital militaire n° 1 de Plaisance, François Baudouin, natif d'Armentières, fusilier de la 3ème compagnie du 2ème bataillon de la 72ème demi-brigade de l'armée d'Italie, entré à l'hôpital le 16 brumaire an 9, décédé le 12 frimaire an 9 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Dunkerque, Ignace Decambray, natif d'Armentière, âgé de 23 ans, fils d'Ignace Decambray et de Thérèse Busard, fusilier au 2ème bataillon de la 35ème demi-brigade d'infanterie de ligne, décédé à l'hôpital le 4 nivôse an 9, par suite d'une hydropisie de poitrine.
- Hôpital militaire sédentaire de Lille, Ignace Decambray, natif d'Armentières, fusilier à la 143ème compagnie des vétérans nationaux, entré à l'hôpital le 16 frimaire an 9, décédé le 13 pluviôse an 9 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire n° 1 de Dijon, Pierre Fontenard, natif d'Armentières, fusilier à la 8ème compagnie du 2ème bataillon de la 105ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 27 pluviôse an 9, décédé le 3 ventôse an 9 par suite de fièvre.
- Hôpital de Salamanque, Aimé Poissonnier, natif d'Armentières, chasseur à la 6ème compagnie du 25ème régiment de chasseurs à cheval, entré à l'hôpital le 12 thermidor an 9, décédé le 25 fructidor an 9 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Longone, François Florin, dit Blancard, natif d'Armentières, fusilier à la 4ème compagnie du 2ème bataillon de la 60ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 9 fructidor an 9, décédé le 30 vendémiaire an 10 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Porto Longone, Pierre André Plaisant, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 1er bataillon de la 60ème demi-brigade de ligne de l'armée d'observation du Midi, entré à l'hôpital le 13 brumaire an 10, décédé le 20 brumaire an 10 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire sédentaire de Breda, Alexandre Delpierre, natif d'Armentières, sapeur de la compagnie des carabiniers du 1er bataillon de la 27ème demi-brigade d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 15 thermidor an 9, décédé le 21 nivôse an 10 par suite de maladie vénérienne.
_ Hôpital de Brielle dans la République batave, Hyacinthe Dutoit, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 2ème bataillon de la 35ème demi-brigade, entré à l'hôpital le 26 fructidor an 11, décédé le 3ème jour complémentaire de l'an 11, par suite de fièvre bilieuse.
- Hôpital militaire de Saint-Omer, Pierre Ignace Derimaux, natif d'Armentières, caporal à la 1ère compagnie du 1er bataillon du 19ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 12 pluviôse an 12, décédé le 28 pluviôse an 12 par suite de fièvre adynamique.
- Hôpital de Mont-de-Marsan, Léandre Dorme, natif d'Armentières, soldat à la 4ème compagnie du 7ème bataillon du train d'artillerie, entré à l'hôpital le 28 frimaire an 12, décédé le 29 pluviôse an 12.
- Hôpital de Douai, Antoine Joseph Morel, natif d'Armentières, âgé de 70 ans environ, vétéran à la 3ème compagnie du 1er bataillon des vétérans, entré à l'hôpital le 6 pluviôse an 12, décédé le 12 ventôse an 12 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Abbeville, Jacques Joseph Delavalle, natif d'Armentières, soldat à la 2ème compagnie du 10ème régiment de dragons, décédé le 17 floréal an 12.
- Hôpital militaire sédentaire de Berg op Zoom, François Forestier, natif d'Armentières, caporal de la 5ème compagnie du 3ème bataillon du 40ème régiment d'infanterie de ligne, "apporté mort" à l'hôpital le 23 prairial an 12.
- Hôpital militaire sédentaire de Sainte-Austreberthe à Montreuil-sur-Mer, le citoyen Joseph Sumple, natif d'Armentières, fusilier à la sixième compagnie du 1er bataillon du 19ème régiment d'infanterie de ligne de l'armée des côtes de l'Océan, entré à l'hôpital le 5 floréal an 12, décédé le 6 thermidor an 12 par suite d'une indigestion.
- Hôpital civil et militaire de Compiègne, Jean-Baptiste Alix, natif d'Armentières, âgé de 38 ans, dragon à la 2ème compagnie du 5ème régiment de dragons, décédé le 25 brumaire an 13.
 - Jean François Six, fusilier au 46ème régiment d'infanterie de ligne : "Maire de Bellicourt, arrondissement de Saint-Quentin, département de l'Aisne. Extrait du registre des actes de décès de la commune de Bellicourt : L'an treize de la République, le seize nivôse, en la baraque de Riqueval, est décédé Jean François Six, fils de Toussaint, et de Marie Aimée Ligny ses père et mère, âgé de vingt huit ans, né à Armentières, département du Nord, condamné aux travaux publics."
- Hôpital militaire de Bergues, Charles Boidin, natif d'Armentières, sergent à la 2ème compagnie du corps des déserteurs français rentrés, entré à l'hôpital le 27 vendémiaire an 13, décédé le 18 nivôse an 13 par suite d'hydropisie générale.
- Hôpital militaire de Lille, Louis Joseph Lannoy, âgé de 25 ans, natif d'Armentières, conscrit prisonnier, entré à l'hôpital le 22 brumaire an 14, décédé le 27 brumaire an 14 par suite d'affection de poitrine.
- Hôpital civil de Mézières, Charles Louis Xavier Georges, âgé de 35 ans, caporal à la 8ème compagnie du 3ème bataillon du 14ème régiment de ligne, entré à l'hôpital le 8 mai 1806, décédé le 12 mai 1806 par suite de fluxion de poitrine.
- Hôpital militaire de Saint Cyriaque (place d'Erfurt), François Bataille, natif d'Armentières, sergent à la 7ème compagnie du 2ème bataillon du 33ème régiment de ligne, entré à l'hôpital le 15 octobre 1806, décédé le 26 novembre 1806 par suite de blessures.
- Hôpital militaire de Thorn sur la Vistule, Waast Joseph Dubois, âgé de 28 ans, natif d'Armentières, fils d'Eugène et de Pétronille Burette, voltigeur à la 2ème compagnie de voltigeurs du 2ème bataillon du 8ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 31 janvier 1807, décédé le 19 février 1807 par suite de blessure.
- Hôpital militaire sédentaire de Mayence, Pierre Liné, natif d'Armentières, fusilier à la 6ème compagnie du 3ème bataillon du 33ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 20 décembre 1806, décédé le 25 février 1807 par suite de fièvre.
- Seirack en Pologne, Antoine François Joseph Lefort, natif d'Armentières, fils de Louis et de Marie Anne Journet, sapeur à la 2ème compagnie du 2ème bataillon de sapeurs, décédé le 9 avril 1807 à 8 heures du soir, par suite d'un coup d'arme à feu.
- Hôpital militaire de Saint-Omer, François Veymelle, natif d'Armentières, âgé de 23 ans, grenadier à la 2ème cohorte de la 1ère compagnie de la 2ème légion de la garde nationale, décédé le 5 septembre 1807 à 5 heures du soir, par suite de fièvre ataxique.
- Hôpital civil de Lublinitz, Louis Constant Delecaille, natif d'Armentières, tambour à la 11ème compagnie du 6ème régiment d'artillerie à pied, matricule 1047, décédé le 18 septembre 1807 par suite de fièvre.
- Hôpital des cadets à Varsovie, Jacques Philippe Genet, natif d'Armentières, fusilier à la 5ème compagnie du 2ème bataillon du 48ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 3 septembre 1807, décédé le 5 septembre 1807 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Bromberg, Alexandre Joseph Debaque, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 3ème bataillon du 72ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 10 août 1807, décédé le 25 septembre 1807 par suite de fièvre.
- Hôpital de Palma Nova, Louis Pennart, natif d'Armentières, grenadier à la compagnie des grenadiers du 3ème bataillon du 35ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 23 septembre 1807, décédé le 4 octobre 1807 par suite de fièvre.
- Hôpital Sainte-Catherine de Thorn, Stanislas Duhem, natif d'Armentières, fusilier à la 6ème compagnie du 3ème bataillon du 21ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 31 août 1807, décédé le 30 octobre 1807 par suite de fièvre adynamique.
- Hôpital numéro 1 de Valladolid, Pierre Louis Bourgeois, fusilier à la 3ème compagnie du 1er bataillon de la 3ème légion, entré à l'hôpital le 7 mars 1808, décédé le 16 mars 1808 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire sédentaire de Bruxelles, Louis Joseph Morteleick, natif d'Armentières, âgé de 25 ans, fusilier à la 2ème compagnie du 5ème bataillon du 72ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 28 août 1808, décédé le 13 septembre 1808 par suite de fivre.
- Hôpital du séminaire d'Udine, Xavier Valenduc, natif d'Armentières, fusilier à la 4ème compagnie du 2ème bataillon du 92ème régiment d'infanterie de ligne, matricule 3770, entré à l'hôpital le 14 septembre 1808, décédé le 23 octobre 1808. par suite de fièvres.
- Hôpital de Vitoria, Charles Louis Thomas, natif d'Armentières, âgé de 20 ans, fusilier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 119ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 11 octobre 1808, décédé le 23 octobre 1808 par suite de fièvres.
- Hôpital de Postdam, François Peurette, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 1er bataillon du 72ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 13 septembre 1808, décédé le 26 novembre 1808 par suite de fièvre.
- Hôpital civil et militaire d'Arras, Joseph Glorian, natif d'Armentières, âgé de 49 ans, fusilier à la 4ème compagnie du 1er bataillon de la 8ème demi-brigade de vétérans, entré à l'hôpital le 20 mars 1809, décédé le 7 avril 1809 par suite d'asthme.
- Hôpital de Léon, Augustin Castelin, chasseur à la 3ème compagnie du 4ème bataillon du 18ème régiment d'infanterie de ligne de l'armée d'Espagne, entré à l'hôpital le 17 avril 1809, décédé le 18 avril 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital de Gand, Frédéric Martens, natif d'Armentières, âgé de 41 ans, fusilier de la cohorte de la garde nationale du département de l'Escaut, entré à l'hôpital le 28 avril 1809, décédé le 4 mai 1809.
- Hôpital de Magdebourg, royaume de Westphalie, André Bartier, natif d'Armentières, dragon à la 5ème compagnie du 1er escadron du 25ème régiment de dragons français, entré à l'hôpital le 4 décembre 1808, décédé le 8 juin 1809 de phtisie pulmonaire. Effets restés à l'hôpital : un habit, deux vestes, un pantalon, une chemise, une paire de souliers, un bonnet de police.
- Hôpital d'Ebersdorff, Jean-Baptiste Delpierre, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 2ème bataillon du 19ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 11 juillet 1809, décédé le 2 août 1809 par suite des blessures reçues aux affaires des 5 et 6 juillet près d'Ebersdorff. Extrait du registre des inventaires : un habit, un pantalon, un havresac.
- Grand hôpital de l'académie Joséphine de Vienne, François Joseph Liéveint, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 3ème bataillon du 30ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 3 juillet 1809, décédé le 9 août 1809.
- Hôpital de Moelk, Charles Cousin, natif d'Armentières, fusilier à la 4ème compagnie du 4ème bataillon du 35ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 11 mai 1809, décédé le 10 août 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital temporaire d'Ulm, Pierre Joseph Cerisier, natif d'Armentières, âgé de 26 ans, fusilier à la 2ème compagnie du 1er bataillon du 72ème régiment d'infanterie de ligne, décédé le 16 août 1809 d'une blessure reçue en combattant.
- Hôpital de Nicholsbourg, Louis Constant Dubois, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 3ème bataillon du 30ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 11 juillet 1809, décédé le 25 août 1809 par suite de fièvre adynamique. "Détail des effets laissés par le décédé : un habit, une capote, deux gilets, une paire de guêtres, un sac de peau."
- Hôpital civil d'Avesnes, François Marie Vatez, natif d'Armentières, âgé de 26 ans, canonnier dirigé sur le 5ème régiment d'artillerie à pied, entré à l'hôpital le 22 août 1809, décédé le 29 août 1809 par suite de fièvre putride maligne.
- Hôpital civil d'Ypres, Jean-Baptiste Butin, natif d'Armentières, âgé de 18 ans, grenadier à la 1ère compagnie de la 1ère cohorte de la 2ème légion de la garde nationale du département du Nord, entré à l'hôpital le 13 septembre 1809, décédé le 20 septembre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital de Gand, Salomé Rogiste, natif d'Armentières, âgé de 48 ans, grenadier de la compagnie d'élite de la garde nationale du département du Nord, entré à l'hôpital le 29 septembre 1809, décédé le 30 septembre 1809 par suite de fièvre adynamique.
- Hôpital temporaire d'Eecloo, Augustin Duthois, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 1er bataillon d'élite du département du Nord, entré à l'hôpital le 8 octobre 1809, décédé le 10 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Obrovitz, François Louis Joye, natif d'Armentières, fusilier à la 4ème compagnie du 1er bataillon du 30ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 5 octobre 1809, décédé le 10 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital de Carlsburg, Jean-Baptiste Rotru, natif d'Armentières, âgé de 24 ans, grenadier au 35ème régiment d'infanterie de ligne, décédé le 11 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital ambulant d'Ijsendick, Jean-Baptiste Faucompré, natif d'Armentières, âgé de 39 ans, canonnier à la 3ème compagnie de canonniers vétérans, entré à l'hôpital le 15 octobre 1809, décédé le 17 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital du Lichtenstein à Vienne, Michel Lecourt, natif d'Armentières, soldat à la 4ème compagnie du train du génie, , entré à l'hôpital le 16 octobre 1809, décédé le 20 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital de Gand, Louis Defert, natif d'Armentières, âgé de 27 ans, fils de Jean-Baptiste et de Marianne Sonneville, grenadier à la 2ème cohorte de la 1ère compagnie des grenadiers de la 1ère légion d'élite du département du Nord, entré à l'hôpital le 28 septembre 1809, décédé le 20 octobre 1809.
- Hôpital civil des Récollets d'Anvers, Louis Debacle, natif d'Armentières, âgé de 70 ans, chasseur à la 3ème compagnie du 4ème bataillon de la 1ère légion du département du Nord, entré à l'hôpital le 15 septembre 1809, décédé le 29 octobre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital civil de Mons, Charlemagne Delboeuf, natif d'Armentières, âgé de 23 ans, fusilier à la 3ème cohorte de la 4ème compagnie de la 1ère légion de la garde nationale du département du Nord, entré à l'hôpital le 23 octobre 1809, décédé le 10 novembre 1809 par suite de fièvre catarrhale.
- Hôpital temporaire d'Eeclo, Nicolas Debaelde, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 1er bataillon du Nord, entré à l'hôpital le 18 octobre 1809, décédé le 13 novembre 1809 par suite de fièvres.
- Hôpital militaire sédentaire de Béthune (?), Jean-Baptiste Lemire, natif d'Armentières, soldat à la 1ère compagnie du 5ème bataillon du 60ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 7 septembre 1809, décédé le 29 novembre 1809 par suite de fièvre.
- Hôpital civil des Récollets d'Anvers, Charles Dauchy, natif d'Armentières, âgé de 38 ans, grenadier à la 6ème légion du département du Nord, entré à l'hôpital le 22 novembre 1809, décédé le 8 décembre 1809 "par suite de marasme". - Hôpital des Jésuites d'Augsbourg, François Bottier, natif d'Armentières, chasseur à la 3ème compagnie du 5ème bataillon du 28ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 16 novembre 1809, décédé le 10 décdembre 1809 par suite de blessures. Laisse une veste, une paire de guêtres, une chemise, un col, un mouchoir, une capote, un havresac.
- Hôpital de Gand, Pierre Hubertins, natif d'Armentières, âgé de 37 ans, fusilier à la 3ème compagnie de la 1ère légion de la garde nationale du Nord, entré à l'hôpital le 2 novembre 1809, décédé le 7 janvier 1810 par suite de fièvre ataxique.
- Hôpital militaire de Lille, Ignace Delbecque, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, chasseur à la 8ème compagnie du 1er bataillon de la 1ère légion de la garde nationale du Nord, entré à l'hôpital le 23 janvier 1810, décédé le 26 janvier 1810 par suite de fièvre ataxique.
- Hôpital civil de Genève (département du Léman), Arnould Tautel, né à Armentières le 1er novembre 1770, fils de Michel et d'Elisabeth Vanarde, caporal au 5ème bataillon du 60ème régiment d'infanterie de ligne, matricule 1408, entré à l'hôpital le 6 février 1810, décédé le 8 février 1810 par suite d'apoplexie.
- Hôpital de Stockoff, Antoine Foulon, natif d'Armentières, grenadier à la 4ème compagnie du 4ème bataillon du 100ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 4 décembre 1809, décédé le 23 février 1810 par suite de fièvre.
- Hôpital de Puerto Real, Louis Joseph Coquel, natif d'Armentières, canonnier à la 7ème compagnie du 1er régiment d'artillerie à pied, entré à l'hôpital le 27 février 1810, décédé le 27 février 1810 par suite de blessure.
- Hôpital de Frendenheim à Passau, Thomas Lecourt, natif d'Armentières, soldat au 11ème bataillon principal du régiment du train d'artillerie,entré à l'hôpital le 23 mars 1810, décédé le 1er avril 1810 par suite de fièvre et d'affection scorbutique.
- Hôpital militaire d'Enloo, Pierre Joseph Theerssen, natif d'Armentières, âgé de 40 ans, fils de Pierre Joseph et d'Angélique Mortelette, mari de Marie Catherine Joseph Wespin, infirmier major attaché à l'hôpital militaire d'Enloo, entré à l'hôpital le 18 avril 1810, décédé le 24 avril 1810 par suite de fièvre putride.
- Hôpital de Spitelberg à Vienne, Alexandre Douterlin, grenadier à la 2ème compagnie de grenadiers du 2ème bataillon du 46ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 2 avril 1810, décédé le 22 mai 1810 par suite de blessures.
- Hôpital de Benavente, Antoine Leleu, natif d'Armentières, fusilier à la 4ème compagnie du 3ème bataillon du 86ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 21 mai 1810, décédé le 23 mai 1810 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Raguse, François Bailleul, natif d'Armentières, tambour à la 2ème compagnie de grenadiers du 60ème régiment d'infanterie de ligne, matricule 230, entré à l'hôpital le 4 juin 1810, décédé le 5 juin 1810 par suite de blessure accidentelle.
- Hôpital civil de Salins, département du Jura, Augustin Imbert, natif d'Armentières, fudilier réformé de la 5ème compagnie du 4ème bataillon du 60ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 6 mai 1810, décédé le 17 septembre 1810 par suite de fièvre et de dépôt à la hanche droite.
- Hôpital royal de Salamanque, Constant Nicolle, natif d'Armentières, fusilier à la 3me compagnie du 4ème bataillon du 26ème régiment d'infanterie de ligne de l'armée du Portugal, entré à l'hôpital le 20 septembre 1810, décédé le 21 septembre 1810 par suite de dysenterie.
 
 
 

- Hôpital Saint-Cyprien de Gijon, François Bate, natif d'Armentières, grenadier à la compagnie des grenadiers du 3ème bataillon du 42ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 2 septembre 1810, décédé le 4 octobre 1810 par suite de fièvre.

- Hôpital des Jésuites de Salamanque, François Leroy, natif d'Armentières, fusilier à la 5ème compagnie du 4ème bataillon du 58ème régiment d'infanterie de l'armée du Portugal, entré à l'hôpital le 2 septembre 1810, décédé le 7 octobre 1810 par suite de fièvre.
- Hôpital général de Madrid, Jean-Baptiste Morillon, natif d'Armentières, âgé de 24 ans, chasseur à la 5ème compagnie du 1er escadron du 22ème régiment de chasseurs à cheval, entré à l'hôpital le 29 octobre 1810, décédé le 11 novembre 1810 par suite de fièvre.
- Hôpital de Xérès, Ferdinand Durieu, natif d'Armentières, âgé de 32 ans, fusilier à la 1ère compagnie du 2ème bataillon du 8ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 8 novembre 1810, décédé le 9 décembre 1810 par suite de fièvre.
- 4ème bataillon de sapeurs du corps impérial du génie, Léopold Avé, né à Armentières en 1774, fils de Léopold et de Marie anne Joseph Béguin, "mort au Cap Français de maladie dans le courant de l'an 1811" (avant le 15 mai 1811, date de la déclaration à Juliers).
- Hôpital de Ramon (Espagne), Jean François Dumetz, natif d'Armentières, âgé de 20 ans, fusilier à la 5ème compagnie du 4ème bataillon du 58ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 7 décembre 1810, décédé le 5 janvier 1811 par suite de fièvre.
- Hôpital de la Miséricorde de Saragosse, Jean Marie Jombart, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 2ème bataillon de 115ème régiment d'infanterie de ligne de l'Armée d'Espagne, entré à l'hôpital le 14 janvier 1811, décédé le 9 avril 1811 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Vitoria, Nicolas Pichonier, natif d'Armentières, gendarme de la gendarmerie impériale à pied du dépôt de Saint-Denis, entré à l'hôpital le 10 mai 1811, décédé le 19 mai 1811 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Hambourg, Jean-Baptiste Vanaldewere, natif d'Armentières, soldat à la 2ème compagnie du 1er bataillon du 17ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 28 juin 1811, décédé le 14 septembre 1811 par suite d'hydropisie de poitrine. Laisse un habit, une veste, un pantalon, 2 paires de souliers, une capote, une paire de guêtres, un chapeau, une chemise, un havresac.
- Hôpital civil de Sedan, Joseph Pierre Salomé, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, fusilier de la 1ère compagnie du 4ème bataillon du 14ème régiment d'infanterie de ligne, en dépôt à Sedan, entré à l'hôpital le 29 août 1811, décédé le 28 septembre 1811 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Anvers, François Neveu, natif d'Armentières, âgé de 30 ans, fusilier à la 7ème compagnie du 6ème bataillon de vétérans, entré à l'hôpital le 6 octobre 1811, décédé le 9 octobre 1811 par suite de fièvre pernicieuse.
- Hôpital Saint-Thomas d'Avila (Vieille Castille), Pierre Becu, natif d'Armentières, âgé de 28 ans, fusilier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 22ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 30 janvier 1812, décédé le 4 février 1812 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Leipzig, Albert Dubuche, natif d'Armentières, fourrier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 46 régiment d'infanterie de ligne du 3ème corps, entré au corps par conscription et porté au registre matricule sous le n° 5709, entré à l'hôpital le 1er avril 1812, décédé le 2 avril 1812 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire de Lille, Louis Dardres, natif d'Armentières, âgé de 26 ans, fusilier à la 5ème compagnie du 1er bataillon de la 51ème cohorte de la garde nationale, entré à l'hôpital le 9 mai 1812, décédé le 21 mai 1812 par suite d'affection de poitrine.
- Hôpital civil de Montreuil-sur-Mer, Honoré Joseph Barbage, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 5ème bataillon du 1er régiment des Pupilles, entré à l'hôpital le 1er octobre 1812, décédé le 9 octobre 1812 par suite d'un épanchement cérébral.
- Hôpital civil de Bernay, Arsène Clarisse, natif d'Armentières, chasseur au 1er régiment de chasseurs rentrés, entré à l'hôpital le 23 novembre 1812, décédé le 4 janvier 1813 par suite de fièvre.
- Hôpital militaire n° 5 de Dantzig, Benoît Joseph Durot, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 4ème bataillon du 94ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 9 mars 1813, décédé le 11 mars 1813 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Anvers, Louis Joseph Defer, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, cuirassier à la 3ème compagnie du 5ème escadron du 10ème régiment, entré à l'hôpital le 19 avril 1813, décédé le 20 avril 1813 par suite de fièvre catharale nerveuse.
- Hôpital d'Anvers, François Duquesne, natif d'Armentières, âgé de 23 ans, fusilier à la 51ème cohorte de la garde nationale, entré à l'hôpital le 28 avril 1813, décédé le 15 mai 1813 par suite de phtisie pulmonaire.

- Hôpital civil de Bingen, Henry Barelle, natif d'Armentières, voltigeur à la 2ème compagnie du 1er bataillon du 7ème régiment de voltigeurs de la garde impériale. "Son numéro matricule n'a pu être découvert, vu qu'il n'avait point de livret, et venait de Mayence par évacuation." Entré à l'hôpital le 15 mai 1813, décédé le 18 juin 1813 par suite de fièvre.
- Hôpital de Cologne, Stanislas Nicolle, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 5ème bataillon du 95ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 3 juin 1813, décédé le 27 juin 1813 par suite de diarrhée.
- Hôpital militaire de Lanau, Jean François Béagle, natif d'Armentières, fils de feu Arnould et de Jeanne Catherine Losse, lancier à la 2ème compagnie du 2ème escadron du 5ème régiment de chevaux légers, matricule 3603, entré à l'hôpital le 4 juillet 1813, décédé le 6 juillet 1813 par suite de fièvre putride.
- Hôpital militaire n° 1 de Magdebourg, Louis Descamps, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 14ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 28 juillet 1813, décédé le 6 août 1813 par suite de fièvre adynamique.
- Hôpital militaire n° 5 de Magdebourg, Jean-Baptiste Ochain, natif d'Armentières, voltigeur à la compagnie de voltigeurs du 3ème bataillon du 14ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 6 août 1813, décédé le 9 août 1813 par suite de fièvre marasme.
- Hôpital civil et militaire de Narbonne, Jean-Baptiste Rambo, natif d'Armentières, carabinier à la 1ère compagnie du 1er bataillon du 12ème régiment d'infanterie légère, entré à l'hôpital le 20 août 1813, décédé le 27 août 1813 par suite de blessure.

- Hôpital militaire n° 2 de Magdebourg, Benjamin Beauduun, natif d'Armentières, âgé de 22 ans, fusilier à la 3ème compagnie du 3ème bataillon du 14ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 25 juillet 1813, décédé le 23 août 1813 par suite de ses blessures.
- Hôpital n° 5 du Grand Manège à Dresde, Charles Louis Ribert, natif d'Armentières, chasseur au 1er régiment de chasseurs à cheval, matricule 2923, décédé le 25 août 1813 par suite de blessure.
- Paul Joseph Marécaux, natif d'Armentières, fils de feu François et de Henriette Delbuque, voltigeur au 4ème bataillon du 94ème régiment d'infanterie de ligne, signalé au registre matricule sous le numéro 7247, est décédé au champ d'honneur aux avant-postes de Dantzig le 11 octobre 1813.
- Hôpital militaire de Veire, Jean François Delespierre, natif d'Armentières, âgé de 25 ans, conscrit au dépôt des conscrits réfractaires, numéro matricule 1623, entré à l'hôpital le 27 octobre 1813, décédé le 30 octobre 1813 par suite de dysenterie.
- Hôpital de Torgau, Francisque Besony, natif d'Armentières, soldat à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 151ème régiment d'infanterie de ligne, décédé le 2 novembre 1813.
- Hôpital n° 8 de Torgau, Auguste Dunze, natif d'Armentières, boulanger au corps des vivres et pain, décédé le 14 novembre 1813 par suite de fièvres.
- Hôpital de Torgau, Louis Etienne Loze, natif d'Armentières, lancier au 2ème régiment de lanciers, décédé le 18 novembre 1813 par suite de fièvres.
- Hôpital militaire de Klein Sint-Niklaas, René Fellion, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, de religion catholique, fusilier au 36 régiment d'infanterie de ligne, décédé le 18 décembre 1813.
- Hôpital militaire n° 1 de Dantzig, Alexandre Josse Ghemaert, natif d'Armentières, âgé de 22 ans, est décédé le 29 décembre 1813.
- Hôpital militaire de Lille, Jean-Baptiste Bailleul, natif d'Armentières, âgé de 49 ans, infirmier à l'hôpital militaire de Lille, entré à l'hôpital le 30 décembre 1813, décédé le 3 janvier 1814 par suite de fièvre adynamique.
- Hôpital civil ou dépôt de mendicité de Gorze, Jean-Baptiste Brune, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, soldat de la 11ème compagnie du train des équipages de la Garde, entré à l'hôpital le 13 décembre 1813, décédé le 14 janvier 1814 par suite de fièvre putride.
- Hôpital militaire de Klein Sint-Niklaas, Bernard Platesse, natif d'Armentières, 20 ans, catholique, fusilier au 12ème régiment d'infanterie de ligne, décédé le 18 décembre 1813.
- Hôpital de l'Hôtel-Dieu de Douai, Charles Courouble, natif d'Armentières, âgé de 20 ans, soldat à la 2ème compagnie du 14ème bataillon du train d'artillerie, entré à l'hôpital le 6 janvier 1814, décédé le 15 janvier 1814 par suite de dysenterie.
- Hôpital du séminaire de Dax, Constant Batiet, natif d'Armentières, renadier au 1er bataillon du 119ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 17 décembre 1813, décédé le 14 janvier 1814 par suite de blessures.
- Hôpital de Custrin, Jacques Miroux, né en 1783, natif d'Armentières, fusilier à la 2ème compagnie du 3ème bataillon du 2ème régiment d'infanterie de ligne, matricule 4595, entré à l'hôpital le 14 août 1813, décédé le 21 janvier 1814 par suite de scorbut.
- Hôpital de Gorxum, Pieter Fourmeau, natif d'Armentières, chasseur au 1er bataillon du 1er régiment d'Anvers, entré à l'hôpital le 20 février 1814, décédé le 25 février 1814 par suite de blessure.
- Hôpital militaire n° 1 de Torgau, Jean Dauche, natif d'Armentières, soldat à la 4ème compagnie du 2ème bataillon du 3ème régiment d'infanterie, décédé le 22 février 1814 par suite de fièvres.
- Hôpital de Gorxum (Pays-Bas), Loderryx Valbeek, natif d'Armentières, chasseur à la 4ème compagnie d'Anvers du 1er bataillon du 1er régiment, entré à l'hôpital le 20 février 1814, décédé le 26 février 1814 par suite de blessure.

- Hôpital de Glogau, Benjamin Neagle, natif d'Armentières, soldat au 1er bataillon du 151 régiment d'infanterie, décédé le 17 mars 1814 par suite de fièvres.
- Hôpital d'Orléans, Denis Mouthier, natif d'Armentières, fusilier au 72ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 14 mars 1814, décédé le 1er avril 1814 par suite de fièvre.
- Hôpital d'Orléans, Apolinaire Hochard, natif d'Armentières, fusilier à la 1ère compagnie du 2ème bataillon du 55ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 14 février 1814, décédé le 3 avril 1814 par suite de fièvres.
- Hôpital de Vendôme, département du Loir-et-Cher, François Cruchon, natif d'Armentières, fils de François et d'Espérance Verquien, âgé de 20 ans, fusilier au 18ème régiment de ligne, entré à l'hôpital le 8 avril 1814, décédé le 12 avril 1814 par suite de blessures.
- Hôpital militaire de Castel, Auguste Coustenoble, natif d'Armentières, fusilier à la 3ème compagnie du 2ème bataillon du 104ème régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 16 février 1814, décédé le 21 avril 1814 par suite de blessures.
- Hôpital de l'Hôtel-Dieu de Soissons, Charles Constant Caron, natif d'Armentières, voltigeur à la 2ème compagnie du 2ème bataillon du 7ème régiment de voltigeurs de la jeune garde, entré à l'hôpital le 1er avril 1814, décédé le 23 avril 1814 par suite de blessures.

- Hôpital civil de La Flèche, Constant Henneron, natif d'Armentières, âgé de 19 ans, tambour des pupilles de la garde à la 6ème compagnie du 6ème bataillon, entré à l'hôpital le 22 avril 1814, décédé le 5 mai 1815 par suite de fièvres.
- "L'an 1815, le 18 du mois de mai, à 10 heures du matin, par devant nous Josse Barthélémy de Meersman, adjoint au maire de la ville de Termonde, département de l'Escaut, délégué pour l'exercice des fonctions d'officier public de l'état civil, sont comparus les sieurs Joseph Koller, sergent de police de cette ville, âgé de 56 ans, et Jean-François Maillot, barde nocturne, âgé de 62 ans, tous deux domiciliés en cette ville de Termonde, non parents au décédé, lesquels nous ont déclaré qu'Antoine Santré, âgé de 20 ans, né à Armentières, département du Nord, fusilier au premier bataillon d'infanterie légère du roi de France, actuellement en garnison dans cette ville, fils de feu Jacques Santré et d'encore vivante Claire Brant, est décédé hier 17 mai, vers une heure de relevée, et les déclarants ont signé avec nous le présent acte après qu'il leur en a été fait lecture." (extrait en date du 2 février 1827 des registres aux actes de décès de la ville de Termonde, province de la Flandre orientale)
- Léopold Joseph Varomme, natif d'Armentières, né le 13 septembre 1783, fils d'Ignace et de Brigitte Dubois, matricule 736, arrivé au 21ème régiment d'infanterie de ligne le 25 mars 1813, suppléant le sieur Picavet d'Armentières. Blessé le 18 juin 1815. N'est pas reparu au corps depuis cette époque (constat d'absence du 21 octobre 1858).
- Hôpital militaire du Val-de-Grace à Paris, Lucien Lecourt, natif d'Armentières, âgé de 21 ans, voltigeur à la compagnie de voltigeurs du 8ème bataillon du 1er régiment d'infanterie de ligne, entré à l'hôpital le 19 juillet 1815, décédé le 11 septembre 1815 par suite de ses blessures.
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement